Project Description

Etiquette de vin : conseils de création

Contexte

Qu’est-ce qui pousse à choisir telle bouteille de vin plutôt qu’une autre ? La couleur, la provenance, la notoriété, le fait qu’elle soit en coeur ou en haut de gamme… Une fois un premier tri effectué c’est souvent l’étiquette qui fait la différence. Le site wine.net confirme cette tendance dans une enquête* de 2016. Alors si vous êtes un vigneron, vous comprendrez l’importance d’avoir des étiquettes qui vous démarquent. Voici quelques conseils au travers d’exemples de réalisation Defacto.

Création

Le contraste entre couleur de fond et de typographie est important pour une parfaite lisibilité de votre offre. Dans ce contexte la force de la police que vous choisirez et le style des images et des motifs qui seront intégrés, révéleront d’autant plus votre personnalité et celle de votre vin.
Dans les exemples ci-dessus, pour la cuvée « Les cavaliers » du Domaine de Sériège qui est un vin rouge, nous avons choisi un fond sombre et une typographie traditionnelle pour évoquer l’authenticité du produit. Le motif de ce vin tout en géométrie est sublimé par un gaufrage et de l’argent à chaud pour suggérer une cuvée d’exception. La matière est donc aussi extrêmement importante et elle donne un caractère supplémentaire au produit tant au niveau de la qualité des papiers qu’aux finitions texturées qui y sont appliquées. C’est avec cette volonté, que pour la cuvée Likya du Domaine de Saint-Obre nous avons enveloppé le motif d’une dorure à chaud de couleur or. Si ces conseils vous ont un peu éclairé sur les meilleurs choix, sachez que sur ces projets c’est bien notre expertise professionnelle qui a fait la différence . Tant au niveau graphique que technique, notre équipe main dans la main avec le client et les intervenants de fabrication a apporté la pertinence, l’originalité et une vraie qualité du travail.

Résultat

– Des étiquettes belles et pertinentes qui se démarquent de leur concurrence.
– Des choix pertinents et harmonieux propices à toucher des publics cibles.

* 80 % des participants déclaraient avoir principalement basé leur décision d’achat sur l’étiquette.